Image Alt

Le Festival

Le Village / Le Village / Le Village / Le Village / Le Village / Le Village / Le Village / Le Village /

Le village

C'est le centre convivial du Festival, la table nourricière devant la scène musicale.

On s’y nourrit de tradition bretonne, autant des harmonies que des mets.

Les notes s’en vont pendant que la bière bretonne mousse, consommée avec modération.

Les grilladins charbonnent autour des barbecues où rissolent saucisses et sardines.

Les crêpières fondent le beurre salé sur les billigs alignés.

La gourmandise s’impatiente…

Hum ! Que la fête est bonne et les crêpes aussi !

Les Plinns reprennent après un Cercle Circassien sonné par le groupe en scène.

Plus loin, les Festivaliers attendent la préparation de leur Breizh Dog, ironie sur l’appellation d’une galette-saucisse aussi emblématique de la Bretagne, qu’une ridée à 6 temps.

Les inséparables moules et frites se dégustent avec les doigts, une main porte aux lèvres le verre de bière blanche…

Il reste du far et des glaces.

et la bombarde reprend.

Le banc d'huîtres de Nanard

En occupant le pavé de l’esplanade de la salle des fêtes, vers midi et en début de soirée, Nanard et ses copains, bénévoles aux Nuits Salines, ouvrent les huîtres de Kercabellec pour vous les proposer.

Alors, la convivialité du bord de mer se rejoue,

et l’on déguste en papotant une assiette de ces fins coquillages, un petit verre de Muscadet frais à la main…toujours avec modération !

Le marché nocturne des Nuits Salines

C’est l’endroit curieux, animé jusqu’à la nuit que l’on ne peut pas manquer durant le Festival.

Les commerçants dressent leur banc dès 17h30 au retour de plage, jusque tard en soirée le long des grands arbres du Petit Bois.

Sur les étals des marchands, de l’artisanat délicat et des spécialités pour les gourmets mais aussi de la céramique, de la couture, des bijoux… qui pourraient vous tenter…

VOILÀ, TEL EST LE VILLAGE DU FESTIVAL DEPUIS 30 ANS...
COMME AURAIT AIMÉ Y ÊTRE, MA GRAND'TANTE SOIZIG

Les tarifs restauration et boissons

Unité : le sac de sel
1 sac = Tarif à venir...
Les bénévoles / Les bénévoles / Les bénévoles / Les bénévoles / Les bénévoles / Les bénévoles / Les bénévoles / Les bénévoles /

Les bénévoles

Ils sont une légion.
Plus de 200 chaque année pour faire leur Festival comme ils disent.

C’est leur Festival. Ils aiment l’organiser année après année. Ils ne le manqueraient pour rien : certains bloquent leur congé pour ces quelques jours de fête.

Ce sont de nobles altruistes ! Organiser, préparer, servir les autres sont leurs raisons d’être. Êtres bénévoles !

Ce n’est pas un engagement pour eux, une fonction, une mission, non ! Leur mentalité ? Le plaisir, la passion, sûrement. Ils sont… bénévoles !

Cette fête leur appartient !

Vous souhaitez devenir bénévole ?

Pas de conditions !

Ils viennent du bourg ou d'ailleurs, quelquefois vacanciers

JM vient de Carcassonne, un autre de Belgique, V est passé par la Corse, un couple réside à la Govelle, les jolies filles du bar, de Paris ; la plupart sont du bourg ou de pas loin.

Que font-ils, leur travail ? Leur situation n’importe en rien.

Par contre, elles ou ils sont : au bar, grilladins, aux frites, crêpières, président, à la caisse, aux galette-saucisses, au montage…

Ils s’identifient ainsi chaque année, pour certains depuis plusieurs années, des décennies. C’est ainsi qu’ils se reconnaissent avec amitié et fierté.

Eh oui, c’est le Festival des bénévoles pour les Festivaliers

Le plus petit des grands Festivals comme ils aiment le dire,
modestement et très fièrement !